PAROLE SILEX
158
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-158,theme-stockholm,stockholm-core-2.0.5,woocommerce-no-js,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-6.4,ajax_fade,page_not_loaded,menu-animation-underline,fs-menu-animation-line-through,popup-menu-text-from-top,,qode_menu_,qode-single-product-thumbs-below,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive
Title Image

PAROLE SILEX

PAROLE SILEX

Le feu à la poudre du corps.
L’état des lieux sur le cahier du poète: avant la surrection, la cellule aseptisée d’une dictature, le rapt des corruptions, les risibles de l’hypocrisie, la jachère des êtres. Après une révolution complète autour de la tribulation, du bâillonnement, de la torture, des stèles satellites, y délogeant les ravisseurs de chrysalides, les pipeurs de trous de poulpes, le poète notera la parole sismique, celle par qui a étincelé le postillon premier de la révolte, cratère par cratère et qui a charrié avec lui un ras de magma dévalant les pentes de peuples talqués de lune.

C’est en Tunisie, sœur aînée du soulèvement arabe, qu’a perlé le jaillissement d’une ignition si ardente, qu’elle déferlera encore à travers néogène et paléogène jusqu’à ce que le pain au poing hurle satiété.

Ce recueil qui se revendique aide-mémoire de révolution, tente de remonter le cours de sa gestation, aller à contre-sève de la rage, à travers ses décombres et ses flamboyances, forçant les barricades de la peur, les masques hirsutes de fossoyeurs, jusqu’au cou prurit de volcan, à la source du cran originel, là où silex la parole.

Editeur :

L'Harmattan

Collection :

Poètes des cinq continents

LITTÉRATURE POÉSIE

DATE DE PUBLICATION :

NOVEMBRE 2012